nIQnutn

Le numérique libre en contre-addiction

Manette 8Bitdo ZERO GamePad

Après une envie compulsive d'achat, j'ai fini par acheter la manette 8Bitdo ZERO GamePad. Moi aussi j'ai envie de contribuer à la pollution de notre planète en consommant des produits inutiles. On a tous nos petits défauts, pour Nicolas Hulot c'est la collection de véhicules à moteur, moi, je contribue plus modestement avec ma collection de manettes à 12€ (difficile pour moi de rivaliser face au millionnaire en ULM, soutenez-moi ).

Sans vouloir justifier cet achat inutile, c'est l'objet pratique pour jouer quand je suis en déplacement avec sa taille (facile à ranger), pas besoin de piles et une connexion sans fil en Bluetooth. La disposition des boutons et de la croix directionnelle est traditionnelle et devrait permettre de jouer facilement à la plupart des jeux et émulateurs.

Fiche technique

Boutons

  • Croix directionnelle
  • 4 boutons
  • 2 gâchettes
  • Boutons Start / Select

Compatibilité

  • Windows
  • Android
  • macOS
  • Linux / Raspberry Pi

Connectivité

  • Sans-fil : Bluetooth

Alimentation

  • Batterie 180mAh Li-on, rechargeable
  • 18 heures de jeux pour 1/2 heure de charge

Dimension / Poids

  • 73mm x 35mm x 10mm
  • 50g

Contenu de la boîte

  • Manette
  • Câble micro-USB
  • Dragonne
  • Notice

Un peu déçu de ne pas exploser mon empreinte carbone, l'emballage est minimaliste et comprend la manette, une dragonne, un câble USB/micro USB qui se mesure avec un pied à coulisse et une pseudo notice (qui rivalise avec les projets les mieux documentés du libre).

On ne va pas se mentir, la taille est surprenante (plus petite qu'une boîte de Tic Tac). Ceci dit, elle se prend plutôt bien en main même si les gâchettes ne sont pas très accessibles. Soyons clair, compte tenu de la taille et de l'ergonomie, c'est pas fait pour jouer des heures et ça va pas être facile de faire des combos sur Street Fighter.

Utilisation

La compatibilité avec GNU/Linux n'est pas toujours indiquée clairement sur les sites mais ça fonctionne chez moi sans aucune modification ou configuration.

Pour allumer la manette il faut maintenir appuyer 2 secondes la touche Start. Ensuite, pour l'appairer, il faut maintenir appuyer 2 secondes la touche Select.
La manette dispose de plusieurs modes de connexion différents. Lorsqu'on l'allume, il faut maintenir les touches correspondant au mode:

ModePower OnPlatformNote
GamepadStartAndroidAndroid games and emulators
iCadeStart + AiOS-
KeyboardStart + BOSXKeyboard games
JoystickStart + RWindowsSupport multiplayer
ShutterSelect-Shutter

La manette dispose également d'une LED qui permet de déterminer si elle est appairée (et son mode) et avoir un indicateur de batterie.

  • LED bleue clignotante : appairage
  • LED bleue fixe: manette connectée
  • LED verte clignotante: batterie en charge
  • LED verte fixe: batterie chargée
  • LED rouge clignotante: batterie faible

J'ai rencontré un problème avec cette manette, notamment avec le bouton Select. Il sert de bouton pendant le jeu mais aussi pour l’appairage, du coup, on se met à appairer la manette au milieu d'une partie. J'imagine que ça peut faire la même chose avec le bouton Start bien que je n'ai pas rencontré le cas.

J'ai pas beaucoup eu l'occasion de l'utiliser, principalement une petite session dans le train de 45 minutes sans aucun soucis. Je ne suis pas déçu compte tenu du prix.

Reconfigurer les boutons

Avec QJoyPad, il est possible de reconfigurer les boutons de la manette. Il permet d'attribuer des touches clavier/souris et mouvement de souris aux touches de la manette. Utile pour l'utiliser avec n'importe quel logiciel.

Pour installer QJoyPad et jstest-gtk:


#root
apt install qjoypad jstest-gtk

C'est un peu long à configurer la première fois mais rien de difficile (on peut s'aider de jstest-gtk).
Pratique, on peut définir différents profils et les changer rapidement depuis la zone de notification.

Problème, je n'ai pas réussi à attribuer la touche ? (seulement Maj et ,)
Par hasard, si quelqu'un à une solution à me proposer.

Conclusion

Je n'ai pas suffisamment testé pour définir l'autonomie réelle mais ça semble être correct.
Sur une courte période, l'utilisation est sympa mais éviter certains jeux comme les jeux de combat à cause de la croix directionnelle et des gâchettes.
La grande interrogation, c'est la durée de vie de ce type de matériel (boutons et batterie) ? On verra bien ce que ça donne dans le temps.
La seule chose que je peux affirmer maintenant, c'est que ça fonctionne parfaitement sous Debian.

Ressources

1 commentaire

Alain |

J'ai eu la même compulsion d'achat et moi je l'ai testé aussi avec Pure Data et c'est cool ça marche super avec la librairie hid qu'on trouve facilement (avec deken). On peut donc en faire aussi un (petit) instrument de musique!

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire