Nintendo 64: rejouer à de vrais jeux

C'est l'occasion de ressortir les manettes et de recommencer des jeux mythiques. C'est probablement sur la Nintendo 64 que j'ai le plus de souvenirs de jeux, du moins les plus marquants. La 3D, le multijoueur à 4 et des parties sans fin. Les réussites sont nombreuses et ont marqué les esprits en commençant par Super Mario 64, Golden Eye et Mario Kart 64 (je vais pas tous les citer). De nos jours, le jeu vidéo a changé, certains vendent des jeux pas fini et bugués et on croule sous la quantité de jeux disponibles (souvent ils manquent cruellement d'inspiration). C'est de plus en plus rare pour moi d'accrocher, avec le temps on se lasse mais je trouve que les jeux de cette époque avait une véritable identité et à part quelques patates payé à prix d'or (500 Francs de l'époque) je les ai tous terminé.

Tout ça parce que l'autre jour, j'ai eu envie de commencer un nouveau jeu mais ma liste de jeux sur Steam était beaucoup trop longue. Découragé, j'ai préféré revenir à des valeurs sûres.

Lire la suite

nano pour les nuls

nano est un éditeur de texte, en console ou en terminal, très utile pour modifier les fichiers de configuration de son système. Installé par défaut sur Debian, nano est relativement simple à utiliser. La prise en main et les débuts avec un éditeur de texte comme nano s'avère déroutante pour les débutants, par contre cet outil est très utile voire indispensable dans certaines situations.
Son utilisation implique d'utiliser uniquement le clavier. Il sera donc nécessaire de connaître les principaux raccourcis clavier correspondants aux fonctions importantes. L'objectif de cet article est d'apporter les connaissances essentielles sur nano expliquées pas à pas afin qu'un utilisateur, même débutant, puisse utiliser cet éditeur de texte sans crainte.

Je vous rassure, c'est à la portée de tout le monde. Si vous en avez besoin, vous pouvez imprimer le récapitulatif des différentes commandes et le garder à côté de vous. L'utilisation de nano n'est pas indispensable mais c'est une solution à privilégier dans les cas d'entraide sur les forums, IRC, ... Dans les autres cas, libre à vous d'utiliser les outils qui vous conviennent le mieux.

Lire la suite

APT et la gestion des paquets

La gestion des paquets (installation, suppression, mise à jour, ...) sous Debian peut se faire avec différents outils. On connaît généralement apt-get et aptitude qui sont incontournables. Il existe également des interfaces graphiques comme synaptic, gnome-software et d'autres qui pourront rassurer certains (mais que je ne recommanderai pas). Face à ces outils, APT est la solution à utiliser pour la gestion des paquets au quotidien sous Debian. APT est facile à utiliser et dispose de toutes les fonctions de bases qui vous seront utiles.

Comme définit dans le man, APT est conçu comme une interface utilisateur et permet certaines options plus adaptées à une utilisation interactive. Toutes les opérations essentielles sont donc disponibles, de l'installation, à la mise à jour jusqu'à la suppression de paquets. Certaines fonctionnalités ont été ajoutés comme l'édition des sources ou la fonction list.

J'avais déjà présenté APT pour Jessie mais depuis Stretch on a le droit à quelques nouveautés.
La documentation n'étant pas exhaustive, c'est l'occasion de faire le point sur cet outil.

Lire la suite